Éditions des femmes - antoinette fouque

Littérature française
Photo Éditions des femmes - Antoinette Fouque

Ayant reçu les plus hautes distinctions françaises dont la Légion d'honneur, cette militante de toujours meurt en février 2014. Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en luttes telles que la Catalane Eva Forest et la Kurde Leyla Zana. Avec le MLF lors d’une manif à Paris, Antoinette Fouque brandit une banderole sur laquelle est inscrit : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ».

Alliance des Femmes pour la Démocratie : l'engagement politique d'Antoinette Fouque

La parité est au coeur du mouvement Alliance des Femmes pour la Démocratie. Actuellement, les droits des femmes sont toujours en danger et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie lutte dans le but de réfréner la poussée des extrémismes identitaires. Toujours dynamique à l'heure actuelle, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie fondée par Antoinette Fouque appuye la gauche, qui relaie le combat des femmes. Membre la commission des droits de la femme à Strasbourg, Antoinette Fouque occupe la fonction de vice-présidente.

Son enfance se passe tranquillement sereine à Marseille. Antoinette Fouque a vu le jour dans la cité phocéenne. De sa jeunesse passée dans un contexte ouvrier, elle gardera toute sa vie un solide ancrage à gauche. Le père d’Antoinette Fouque était un militant communiste.

Antoinette Fouque, du Mouvement de libération des femmes à l'AFD

Cette théoricienne du féminisme fait partie des militantes qui ont fondé le Mouvement de Libération des Femmes. Au début de la décennie 80, Antoinette Fouque s'éloigne du MLF lorsqu'elle s'envole pour les Etats-Unis. Le MLF est à cette période en proie à des querelles intestines et a de moins en moins de militantes. Pour prévenir toute récupération, le Mouvement de libération des femmes a vu son nom déposé à l'Institut national de la propriété intellectuelle. L’Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour à l’initiative d’Antoinette Fouque lorsqu'elle revient des USA en 1989.

Les Editions des femmes donnent la possibilité à Antoinette Fouque de défendre l'élan littéraire des femmes. Au début des années 1970, elle crée Les Editions des femmes, et dans la foulée les Librairies des femmes dans les principales villes françaises. Proposant des centaines d'ouvrages dédiés à la réflexion des femmes, la maison d’édition d’Antoinette Fouque aide de nombreuses écrivaines à sortir de l'anonymat. Elle ouvre une première boutique dans le sixième arrondissement de Paris, où elle propose les livres publiés par des femmes.